Prédelles/Week-end, désert du jeu/ Contrepoint

2009

 

SORTIS DU RANG, ENTRÉS DANS LE CHAMP,
PLEIN CADRE OU EN MARGE,
BATAILLONS D’INCONNUS, GRAPPES DE CÉLÉBRITÉS,
EN PLEINS ET DÉLIÉS.
PRÉSENCES ABSENTÉES, RENCONTRES DIFFÉRÉES, ACCÈS RÈGLEMENTÉS.
DISTANCES À COUVRIR DES YEUX ET DES TALONS,
PARCOURS D’OBSTACLES PONCTUÉS DE PAUSES.
PLACES ASSISES, STATIONS DEBOUT, CHEMINS DE CROIX.
DÉSESPOIRS ET RAVISSEMENTS, ÉLÉVATIONS, DÉPOSITIONS.
SURFACES QUI RÉSISTENT ET PLANS QUI FUIENT.
TRANSFIGURATIONS, ÉCHAPPÉES BELLES, CULS DE SACS.
CONFRONTATION À L’AUTRE : ART DE L’ESQUIVE.
JUGEMENTS DERNIERS SOUVENT PREMIERS.
COUS, BRAS, INDEX EN TENSION. DES PRESTIGIEUX VESTIGES
AUX RUINES À VENIR, QUOI ET QUI RETENIR ?
ECHANTILLONNAGE VERTIGINEUX DE LIMITES ET DE POSSIBLES.
DANS LE FOND, SOUS L’ŒIL DE NOLWENN GLEVAREC, TOUTES
LES FIGURES «  SE TIENNENT ».
SON REGARD ŒUVRE DANS L’INCERTAINE DISTANCE DES PROXIMITÉS ÉLECTIVES,
À L’INTERFACE DES ÊTRES ET DES CHOSES. IL NE DÉNONCE NI NE JUGE, CÉLÈBRE PLUTÔT
LE PLAISIR TROUBLE D’ÊTRE LÀ, AUPRÈS D’ELLES.
JACQUES GUILLEMER, AVRIL 2009.

 

Nolwenn GLEVAREC  © Copyright 2019. All Rights Reserved .

 

 

Week-end, désert du jeu
2007
SOLS, CIELS. ESPACES DÉDIÉS AUX TRAJECTOIRES, VOLUMES D’AIR EN ATTENTE DE PERFORATION ET DE BRASSAGE. JUDICIEUX FAUX RACCORDS DE NON-LIEUX SEMÉS D’INDICES D’UN PLAISIR À PRENDRE.
VASES OÙ COMMUNIQUENT EN S’ÉVAPORANT LES APPARENCES DE L’URBANISME ET DE LA NATURE, CES DIPTYQUES SEMBLENT ÉBAUCHER UNE TENDRE MAIS GLAÇANTE STÉRÉOSCOPIE DE L’ABSENCE.
JACQUES GUILLEMER.

Nolwenn GLEVAREC  © Copyright 2019. All Rights Reserved .

 

 Contrepoint
2008
CIELS INFORMES («  LE PLUS INSAISISSABLE DES PHÉNOMÈNES DU MONDE » : JOHN CONSTABLE), PAYSAGES EN ATTENTE,  RACCORD D’UNE POCHE D’AIR DE NUANCES DE GRIS, D’UNE RESPIRATION À PRENDRE AVANT DE S’IMMERGER DANS LE SILENCE DE L’IMAGE.

2 copier 10 copier.2psd 1,1 contre _6 copier 11 9 8 copier 5 4 copier 3 copier

 

Nolwenn GLEVAREC  © Copyright 2020. All Rights Reserved .